jQuery().ready(function(){ var banner = new Array(); banner[0]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226391-header-hiver-6-2.png'; banner[1]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226394-header-hiver-6.png'; banner[2]='http://image.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Ven 28 Oct - 17:19

Azmaria Hewitt

.
Identity card


Photography ;


(c) Morrigan
Ma petite personne ;

NOM : Hewitt.
PRÉNOM : Azmaria.
AUTRE PRÉNOM : Claire, il n'est pas réellement à moi mais je le porte pour qu'elle vive toujours dans mon cœur.

AGE : Je ne compte plus car tout cela n'a plus d'importance.
NÉE LE : 26 du mois du Dieu Jupiter. A : Liobas un petit village d'une province de l'empire romain.
HABITE : En Italie car je voyage beaucoup ne restant jamais réellement longtemps au même endroit.
CLASSE SOCIALE : Aisée et même plus, au fil des années l'argent n'est plus devenu un problème.
EMPLOI : Je suis capable d'endosser tout les rôles, après tout je suis une actrice de talent.

GROUPE : Vampire.
ANIMAL : Je possède un chat, Brume, il est gris et noir et me suit partout où je vais.
DON : Guérison: En effet je peux accélérer le rétablissement des cellules, et ainsi sauver la vie. Malheureusement mon don n'est pas aussi puissant que je le voudrais, les membres amputés le resteront et je ne peux guérir les maladies sans remèdes.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Dianna Agron.
Ma petite tête ;



.
Character


Quelle était douce cette biche si fraîche et avenante qui souvent se baladait dans les rue pavée d'une Rome antique. Elle n'avait aucune pensée individualiste et vivait pour son prochain et de sa passion. Se laissant guider par la morale et la vertu elle souriait constamment et ne délaissait aucune âme aussi misérable et ingrate soit-elle. Car elle respirait la charité, se nourrissait de l'élan vers les autres et n'était que don. Toujours à aider et secourir elle détestait voir les autres souffrir, ainsi elle faisait tout pour apaiser leurs douleurs. Aujourd'hui cette biche est devenue une louve et je ne le regrette en rien. Oubliée cette demoiselle innocente et agréable, certes j'aurais toujours cette façade si trompeuse mais n'oubliez pas, désormais la prédatrice c'est moi. Je joue avec votre vie comme un enfant avec son doudou, délaissant les amants passionnés lorsqu'une plus attractive activité m'attends, je laisse des cœurs brisés et des hurlements de douleur dans mon sillage avec sur le visage toujours un sourire, mais de sadisme cette fois. Mon éternité est devenue des comédies dans lesquelles j’interprète toujours mes rôles avec ferveur et acharnement, mes personnalités sont multiples et je suis aussi versatile qu'enchanteresse. Au fils des années j'ai appris la manipulation et le pouvoir aussi bien des mots que de mon physique enjôleur. J'ensorcèle et je malmène avec l'aisance de la marche. Peu me résiste et je trouve toujours de quoi me divertir, certains psychiatres vous diraient que cela n'est qu'une vengeance de mes souffrances passées, je ris de tout ceci et me délecte de l'existence infinie. Rien n'est plus doux à mes oreilles que les mots d'une âme envoutée, elle devient ainsi mon jeu, mon spectateur et ma proie. Je la contente de mes dons et m'en nourrit pour le final et tout cela avec une extase infinie. Rien ne m'arrête, rien ne le peux car je suis devenue plus forte qu'autrefois. Séductrice je sais me faire sauvage ou soumise pour attirer votre cœur en mes filets, je suis devenue aussi froide et résistante que ma peau, rien ne traverse mon palpitant qui n'est plus fait pour l'amour mais pour la haine et la rancune. D’ingénue vierge peu farouche je suis devenue la glaciale femme fatale et inaccessible, rose fantasque mais mortelle dans le jardin du monde.

Malgré tout cela je ne suis pas cruelle ni méchante, au fond de moi je reste cette proie faible et sensible, cependant j'ai enfouie cet état bien trop profondément pour qu'il soit visible. Certes je reste rancunière mais rien ne déroge à mon exécration de la souffrance humaine, physique j'entends. Je pense que cela a un rapport avec mon don ou avec ma vie antérieur, toujours est-il que j'ai presque comme mission de sauver ceux qui peuvent l'être. Bien entendu cela n'enlève pas mon plaisir de jouer avec ces petites vies mortelles. Satisfaite de ce nouveau mode de vie je m'y suis parfaitement glissée au fils des siècles et des millénaires. N'étant pas excessive et démonstrative sur mon était de vampire je pus vivre sans être inquiétée par les Volturi, je n'aime pas les règles mais cela n'empêche pas que je les suive bien malgré moi. Attentive et observatrice j'ai toujours eu cette inclination pour le contact social, en effet il n'est pas dans ma nature de vivre en ermite et je trouve même que l'on est plus tranquille et invisible au milieu de la foule qu'en s'en détournant. Ainsi je reste abordable seulement en surface cependant. Je ne me livre pas et garde mes secrets pour moi. Mystérieuse je suis donc perçue comme une demoiselle en détresse et cela est d'autant plus amusant pour attirer à moi mes proies. Je sais m'adapter à tout et faire face à toute situation, il faut dire que j'ai appris au fils des années. L'errance est ma compagnie et la solitude une amie distante qui me prend parfois à visiter. Mes voyages m'ont conduite aux quatres coins du globe mais c'est en Italie qu'est ma maison et j'ai donc décidé de revenir sur les terres qui m'ont vues naître, et oui je l'ai dit je suis en profondeur sentimentale. Mais ne vous y trompez pas ma façade est constituée d'une enveloppe de violence et de secret, je combats tout ce que je n'apprivoise pas et reste maîtresse en mon domaine. En effet il n'y a que très peu de vampires aussi âgés que je le suis et donc cela me permet une suprématie certaine. Quant aux autres ? Je les respecte et leur permet ma compagnie sans toutefois basculer dans l'horreur de la soumission, je laisse clairement exprimer ce que j'ai à l'esprit et rien ne peux entraver ce droit, je peux blesser par ma franchise mais j'estime qu'elle est toute légitime. J'ai des yeux et des oreilles partout car la curiosité si elle est un grave défaut peut-être diablement utile et en cela elle me plait. Je n'ai pas réellement de goût pour vice si ce n'est le pêché de luxure, de gourmandise et de colère. En effet cette dernière si elle ne se libère que très rarement peut être virulente et destructrice ainsi je ne vous conseil guère de la sortir de sa cage.

Le sujet le plus délicat est celui de l'amour. Peut on peu percer la couche protectrice de mon animosité et de la réticence à la confidence. Pour cela une flamme s'est allumée à jamais dans mon cœur et je ne peux les oublier. La plupart sont morts mais un d'entre eux subsiste et il est l'un des seuls que je crains et dont je ne veux plus jamais revoir les iris. Il m'a brisée et laissée pour morte et pour cela je ne peux qu'avoir de l'amertume à son souvenir. Malgré tout ceci il reste dans mon âme un soupçon de sentiment passé, un souvenir de souvenir d'un amour passion et brûlant que je ne souhaite pas voir ranimé ni par une rencontre ni par ses yeux braqués sur moi. Je prie donc pour l'éviter et ne l'ai plus jamais revu depuis ma transformation ce que je ne regrette pas une seconde. Je l'ai dit, l'amour pour moi c'est quelque chose de compliqué et plus embêtant que réellement utile et désirable. Ma seule véritable attache est Brume, ce chat que je renouvelle à chaque décès de l'un, il est mon seul compagnon et le seul qui peut se vanter d'avoir à jamais mon affection, quiconque osera ne serait-ce un regard de travers sur lui est sûr de courir à l'extermination. Je n'ai pas l'habitude de faire dans la demie-mesure et ainsi je respecte toujours mes promesses. Je suis un vampire de paroles, ce qui est plutôt rare dans mon espèce, on peut se fier à moi et bien que je sais interpréter contrats et promesses pour les faire tourner à mon avantage je les honore à chaque fois bien que ce ne soit pas souvent au bénéfice de la victime du pacte. Diable ? J'ai souvent entendu cette appellation pour me désigner, je suis à la source de nombreuses légendes humaines qui ne trouvent heureusement pas leur véracité dans les faits sinon je ne serais plus là pour en parler.


Physical appearance


Les anges ne vivent pas parmi les humains, pas plus que les vampires, ils ne font que sublimer cette race inférieur et la survoler pour s'en délecter. Avez-vous déjà entendu la description des êtres célestes si représentatifs du bien ? Et bien elle correspond parfaitement et même fait parfois pâle figure quant au véritable visage du mal ou tout du moins de ses créatures. Les vampires sont des prédateurs et par conséquent je ne déroge pas à la règle. Pour se faire notre père à tous nous a façonné avec les armes pour attirer et nous emparer des humains en exploitant leurs faiblesses. L'apparence en est une, ils sont si sujet à l'image ces stupides petites proies. Nous avons donc le physique enchanteur et envoûtant tel la lumière qui ensorcelle inévitablement le papillon nous attirons à nous les humains pour être leur fatal fantasme. J'ai donc cette apparence de Vénus, ce corps parfait des magazines avec une taille fine et une silhouette élancée. Sans être pour autant maigre j'ai ce maintient altier et presque princier et fier. Je sais montrer ma valeur et je ne m'en prive pas. Dotée d'un crinière de lionne blonde qui descend en cascade de boucles jusqu'à ma chute de reins elle n'a généralement pas tellement besoin de soins même si je m'applique toujours à ce qu'elle soit impeccable. Ma peau nacrée et satinée suit parfaitement avec la clarté qui est la mienne, aussi dure et soyeuse que le diamant elle en prend les teintes lorsqu'elle se retrouve sous l'astre solaire. Recouvrant ainsi mon corps d'apparence si fragile d'une véritable armure elle me protège de tout ce qui rend d'ordinaire un humain si vulnérable à l'existence. Cette peau à la couleur presque d'albinos ne bronze pas et ne peut plus rougir ou suer, rien ne sors ni n'entre d'elle. Gardant ainsi cette pâleur elle n'en reste pas l'un des tissus les plus enviés de la création car il crée la si désirable invulnérabilité qui nous permet de pouvoir parcourir l'éternité sans être inquiéter par autre chose que des querelles avec les autres porteurs de cette peau miraculeuses. Car si elle semble incapable d'être percée elle peut l'être par les deux de nos congénères, par cela il reste en cicatrice, balafre affreuse de combat un croissant de lune très peu visible pour les humains mais parfaitement discernable par nos semblables. Je n'ai moi-même que deux de ces cicatrices affreuses et je ne m'en plains pas, l'une se trouve dans le creux de mon cou et l'autre sur l'aine.

Pour agrémenter cela passons au visage et tout d'abord les yeux. Ceux-ci en amande sont le reflet de mon âme bafouée. Ils ont la couleur ambré de la pierre qui porte le même nom; ainsi se mélange de l'orange un peu de brun et une touche rougeâtre. En effet vous devinerez aisément que se sont des lentilles de contact car je ne peux faire exception au fait que tout les buveurs de sang ont les yeux d'iris vermillons qui révèlent un peu trop à mon goût leur nature de démon. J'ai donc opté pour un subterfuge qui dissimule ma véritable nature et cela fait écho à mon caractère illusoire. Tout n'est que costume pour un personnage. J'aime cette couleur d'or chaud qui impressionne et active le désir chez les humains, étrangement cette espèce est toujours irrémédiablement dans la recherche constante de richesse. Ces iris sont posés tels deux joyaux sur un visage fin et harmonieux dont les traits semblent sculptés dans le marbre par Michel Ange lui-même. Les pommettes hautes, le nez droit, les lèvres un peu trop pleines mais terriblement alléchante j'ai été considérée comme l'une des plus belles femmes du monde et pour m'amuser j'ai même gagné le concours de Miss Italie, bien entendu je ne me suis pas médiatisé plus mais ma vanité s'en est toujours souvenu. Un cou long comme celui des cygnes sublime l'ensemble. Enfin mon odeur, un mélange d’hibiscus en fleur et de sauvagerie est enchanteresse pour tous, même mes congénères, car j'ai toujours cet aspect indépendant qui attire. Toujours vêtue de façon très chic et parfois révélateurs de ma fortune personnelle car j'aime à me montrer avec diamants et pierres précieuses. Il est rare que j'attache ma chevelure et les quelques fois où se fut le cas se le fut pour un affrontement ou un exercice particulièrement éprouvant et qui demandait de ma part une grande concentration. Préférant souligner ma taille fine je met souvent des vêtements prêts du corps tout en suivant la mode et les courants de modernité. Pourtant je sais aussi me fondre totalement dans la masse et effacer le côté remarquable de mes tenues. Revêtant un simple jean et débardeur je peux être inaudible et presque inaperçue. Car j'ai aussi les capacités surnaturelles des vampires qui me permettent certains avantages.

Tout comme les anges qui savent voler nous avons nous aussi nos particularités surnaturelles sinon il faut avouer que ce ne serait pas très drôle. La vitesse est notre première alliée, capable de parcourir de longues distances sans nous fatiguez nous pouvons de plus le faire très rapidement, par comparaison nous courons aussi vite que des loups et même plus vite. Ensuite la discrétion est de mise car nous ne faisons aucun bruit, ainsi la chasse est rendue plus aisée pour ceux qui rechigne et dédaigne le rituel du charme et use de la violence grâce à l'effet de surprise. Nous pouvons facilement briser des pierres et faire tomber des arbres car notre force est bien supérieur que ce que nos corps reflètent. Je peux clairement paraitre très frêle mais je n'aurais aucun mal à tenir en respect un humain et même un vampire pour peu qu'il soit plus jeune que moi. Nos sens sont aussi bien plus développer que la moyenne, c'est avec une vue de lynx, une ouïe ultra sensible, un odorat de canidé et un sens de l'équilibre félin que nous vivons. Capable de toujours retomber sur nos pattes et d'exécuter avec une facilité déconcertante des figures nous sommes également souples et ne souffrons d'aucune crampe ou fatigue malgré les cernes que les humains discernent sous nos yeux. Je me déplace donc avec une grâce certaine telle une danseuse étoile toujours sur ses pointes, cherchant désespérément à attendre un ciel inaccessible. Je n'ai ainsi dès le début pas vraiment eu besoin de savoir me battre pour vaincre mes ennemis et me délecter de leur sang. Cependant au fil des années je me suis entraînée aux différentes armes et au combat au corps à corps et donc je suis devenue une véritable machine à tuer, n'essayez donc pas de me chercher querelle il se pourrait que vous le regretteriez. Pour finir je suis emprunte de mystère et cela se voit dans l'expression de mon visage, dans le voile qui éteint un peu la lumière de mes pupilles. On sent parfaitement l'âge sur ma peau bien que je ne sois pas sujette au vieillissement. Je suis une morte vivante, mais au combien sexy !

Passions


₪ Porte souvent des jeans noir slim en cuir.
₪ Adore lancer des petits pics, cela signifie qu'elle adore particulièrement la personne.
₪ Ne porte que des vêtements de marque.
₪ Est la première fan de groupes de Rock.
₪ Se mord la lèvre inférieure quand une chose la tracasse.
₪ Dévisage du regard lorsqu'il y a une personne qu'elle déteste.
₪ Amatrice de bain chaud elle s'arrange toujours pour que quelqu'un le partage avec elle.
₪ Très amatrice de classique elle a appris la danse classique et est plutôt douée.
₪ Elle a fait du théâtre son métier, particulièrement douée elle fait cependant de son mieux pour rester dans l'ombre.
₪ Est très tactile avec ses proches.
₪ Aime particulièrement les AB-.
₪ S'installe souvent à sa fenêtre dans un fauteuil pour observer l'extérieur.
₪ Déteste parler du passé.
₪ Porte constamment un petit bracelet qui lui vient de sa sœur.
₪ Bonne chanteuse elle ne chante que lorsqu'elle se sent bien et en confiance.
₪ Être polie signifie pour elle ne pas sauter à la gorge de quelqu'un si celui-ci devient offensant.
₪ Petite furie elle est très énergique et adore courir, sauter, bouger.
₪ Bien qu'elle ne peut pas manger elle adore les pâtisseries, le débordement de couleurs, de formes et elle est souvent déçue de ne pas pouvoir les goûter car tout est cendre dans sa bouche hormis le sang.
₪ Elle garde toujours sur elle une dague et un révolver.
₪ Est une cliente fidèle des bars.
₪ Aime beaucoup traîner dans des soirées mondaines.
₪ Il n'est pas rare de la voir au bras d'un humain ou d'un vampire qui dit être son petit-ami.
₪ Se comportant comme une gamine elle répond en tirant la langue aux railleries.
₪ Elle laisse constamment ses cheveux lâchés sauf en de grandes occasions.
₪ La demoiselle a un chat dans son appartement et elle adore cohabiter avec ces félins.
₪ Elle fait parfois des concours d'alcools avec des alcooliques, ils sont toujours sidérés qu'elle gagne sans même tituber ce qui la pousse dans une grande hilarité.
₪ Avoir une cuite c'est pour elle boire plus de sang qu'elle ne peut en supporter et finir un peu la tête qui tourne par un sang contenant trop de drogues ou/et d'alcools.
₪ Fan de l'association du chocolat et du rouge elle a associé ces deux couleurs pour les décliner chez elle.
₪ Elle considère l'Italie comme son refuge et l'endroit le plus sûr au monde.
₪ Amatrice de violence elle aime à voir des combats à mort comme dans la Rome Antique.
₪ Douée pour les arts elle a fait des tonnes d'études pour exceller dans tous ceux-ci de la musique à l'écriture en passant par la peinture.
₪ Est la créatrice de quelques légendes sur les vampires comme l'histoire du cercueil qui l'a fait toujours bien rire.
₪ N'est jamais respectueuse envers les autres sauf si ils ont un plus haut rang qu'elle.
₪ Toujours d'une beauté impeccable elle fait figure de modèle même parmi les siens et beaucoup de vampires la connaissent.


Story



Writing


L'ambiance dans le rad n'était pas des plus enviables. Il fallait dire que je n'étais entré là que par nécessité, il fut claire et évident pour tout les clients au premier regard que je ne faisais pas partit de ce monde. Ma robe bleue nuit tranchait de chic dans ce bar miteux de quartier avec ses poltrons attitrés et déjà assez avancé dans leur bouteille pour se demander si c'était l'alcool qui leur faisait voir un ange. C'était une démone qui se dressait dans sa superbe devant eux mais ils ne pouvaient pas en avoir conscience et ne le sauraient probablement jamais, grand bien leur en face. C'était pour ma part le cadet de mes soucis. Scrutant avec attention l'intérieur je fus dégoutée simplement par la vue de la crasse qui régnait là. J'avais toujours su m'amuser et je n'avais jamais été maniaque mais pour le coup ma fierté et mon orgueil en prenait un sacré coup. Quelque peu dérangée j'entrais tout de même et mon hésitation de quelques millièmes de secondes ne fut même pas perçut par le barmaid pourtant seul humain sobre dans la salle. Méprisant l'assemblée je choisis tout de même une place au comptoir. Seule représentante de la gente féminine je n'avais cure de tout ses regards sur ma personne et ayant plus l'envie de sang que d'alcool je me contraignais tout de même à la prudence. Une ruée de sang en plein centre de la vieille ville de Rome n'aiderait en rien dans mes affaires. Je pensais rester tout du moins un minimum dissimulée mais apparemment des visages d'humains descendants d'êtres que j'avais pu connaitre m'avaient troublé et forcé à fuir. Étrange n'est-ce pas que je ne sois effrayée par rien d'autre que par le passé. Je ne voulais plus vivre à travers lui et me le rappeler ne m'aiderait pas. Ne regardant rien d'autre que les boissons exposées sur le fond du mur face au bar je cherchais discrètement un elixir ressemblant à de l'hémoglobine.

Je ne commanderais rien bien entendu car aucun whisky et autres alcools ne me feraient de l'effet pour mon plus grand malheur d'ailleurs. En effet j'avais réellement besoin d'un remontant car la vision qui venait de me traverser l'esprit allait me hanter jusqu'à la fin de mon éternité je le savais. Je n'aurais jamais imaginé revoir un jour le visage de cet ange sur une humaine. Et pourtant c'était le cas, là dehors, dans mon Italie adorée se baladait une humaine avec les mêmes yeux et la même apparence que Claire. Petite mais merveilleuse elle m'avait révélé les souvenirs que j'avais réussi à enfouir. Il y avait longtemps que j'avais réussi à effacer de ma mémoire la clarté de ses traits. L'exploit avait été de brouillé mes visions mais mon nouvel état de vampire m'avait aidé à l'époque puisqu'il mettait dans un flou mes anciens souvenirs humains puisque à l'époque je n'avais pas ma superbe et précise vue. Ainsi à présent j'avais reçu une nouvelle malédiction en la croisant sur l'âme d'une autre. Je savais que plus jamais je ne pourrais faire disparaitre les évènements que je venais de vivre. Perturbée et au bord des larmes je m'étais enfuie sans me retourner, courant presque les yeux fermés pour atterrir dans ce rad. Je n'avais pas vraiment choisi ma destination dans cette nuit claire. Je ne voulais qu'un endroit tranquille et isolé pour ruminer mon désespoir. D'ordinaire je n'étais pas du genre dépressive qui ronge dans son coin, mon idéal de vie était d'une énergie sans pareil et je me détestais de ma faiblesse face à l'image de celle qui n'était plus de ce monde depuis bien trop longtemps.

Soudain une autre présence entra dans l'endroit plongé dans un silence pesant sûrement source de mon intrusion étrange. Je ne me retournais pas pour observer le nouvel humain qui venait certainement cuvé ou continuer sa tournée. Je sentais l'alcool dans toute l'atmosphère et bien que cela en m’atteignait pas gravement c'était une gène pour mon odorat délicat. C'est avec une subtile sensation de me trouver là où il ne fallait pas j'entendis le nouveau venu s'installer non loin de mon tabouret au comptoir. Jetant un petit coup d’œil de curiosité je me raidis sitôt cela fait. Mon voisin était un vampire, cela pouvait presque se sentir et après tout mon expérience parlait pour moi. Le long manteau de cuir ne servait pas à cacher sa peau d'albâtre qui ressortait avec contraste sur la couleur sombre. Je ne pouvais pas le connaitre, j'avais depuis bien trop longtemps quitté cette terre et il m'était venue aux oreilles que durant le moyen âge les trois quarts de mes connaissances vampiriques avaient fini au bûcher. Qui aurait pu croire qu'une centaine d'humain pouvaient venir à bout d'un vampire entraîné et ancien. Pourtant cet homme ne me semblait pas totalement étranger et pour cause. C'était un Volturi, il le transpirait, cela me parut étrange de le voir ainsi dans ce genre de bar se mélanger au bas peuple. J'étais d'autant plus troublée qu'il me semblait concentré sur mon unique personne. Je n'en avais pas peur, bien entendu, j'étais assez vieille et suffisamment rompue aux affrontements pour n'avoir peur que de moi-même. Seule dans ma paranoïa je me recroquevillais dans mes pensées pour ne pas tomber dans le piège. J'essayais également de ne pas me focaliser sur cette homme qui n'était certainement là que par pur hasard. Cependant la présence de deux êtres surnaturels perturbaient les humains qui nous regardaient avec un air mauvais.

Nous n'étions pas désiré et cela se faisait parfaitement sentir. Cependant aucun n'osaient bouger pour nous déloger. Nous faisions peur par notre apparence parfaite et nos mouvements hors du commun. Nous dominions dans le silence et notre race toujours triomphante imposait une soumission dans le secret de l'ombre.

.
Behind the screen

Ton p'tit nom : Enya.
Comment t'as connu le forum ? Par un pur hasard vraiment.
Pourquoi ce forum et pas un autre, dis ? Car dès que j'ai vu la PA j'ai fait "Woua !!!".
Et c'est quoi le code ? ECRIRE ICI.
Avant qu'on se quitte (ou qu'on se trouve ! \o/) tu veux rajouter un petit mot ?Woua !!!.



Dernière édition par Azmaria C. Hewitt* le Sam 19 Nov - 15:59, édité 38 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Ven 28 Oct - 20:39

Bienvenue !
Je pense que tu es la troisième Az' qu'on voit par ici, mais les autres n'ont jamais passé l'étape de validation, alors j'espère que cette fois sera la bonne *___* Surtout que, juste en lisant le peu que tu as déjà écrit, j'ai le pressentiment que t'es une RPGiste douée... j'ai hâte de voir le reste

Si tu as des questions, n'hésite surtout pas Wéé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Sam 29 Oct - 21:01

Bienvenue sur le forum bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Dim 30 Oct - 14:55

Bienvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Dim 30 Oct - 21:49

Merci tout le monde ^^

J'espère aussi x) Mais bon là j'ai pas beaucoup de temps cette année vu que j'ai mon année de bac mais je ferais de mon mieux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Un fantôme

avatar

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 10/05/2008
Âge : Fantôme
Nationalié : Mort
Avec : Partout


MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Lun 31 Oct - 20:41

Bienvenuue \o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Jeu 10 Nov - 20:20

Merci <3

J'aurais bientôt fini x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Sam 12 Nov - 16:26

Hâte de voir la fin ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Aro Volturi

avatar

Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 14/06/2011
Avatar : Ben Barnes
Âge : Vampire
Nationalié : Ombre de Thanatos
Avec : Rome.


MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Ven 18 Nov - 14:05

Fiche toujours en cours ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Sam 19 Nov - 15:23

Oui ne vous inquiétez pas =) J'étais juste partie en voyage en angleterre ^^ Je fais au plus rapide :$
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Sam 19 Nov - 16:07

Han trop la chance *-* J'suis une merde en anglais mais j'aimerais trop aller en Angleterre <3 T'inquiète pour ta fiche, prends ton temps, tant qu'on sait que tu la continues ça va Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Sam 10 Déc - 22:20

Hey hey, j'espère que ta fiche est toujours en cours, tu es super bien partie, en plus il manque seulement l'histoire D:
Revenir en haut Aller en bas
Un fantôme

avatar

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 10/05/2008
Âge : Fantôme
Nationalié : Mort
Avec : Partout


MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   Sam 7 Jan - 14:21

Fiche déplacée dans les fiches abandonnées, pour la récupérer en cas de retour, il suffit de demander par mp ! ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A.C.H | Aimer, être bafouée, être trahie, être brisée, se relever et affronter...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fascination :: Fiches validées :: Présentation
 :: Fiches refusées ou abandonnées
-
Sauter vers: