jQuery().ready(function(){ var banner = new Array(); banner[0]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226391-header-hiver-6-2.png'; banner[1]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226394-header-hiver-6.png'; banner[2]='http://image.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 17:27

VladimirBALANESCO

.
Identity card


Photography ;


© bedshaped
Ma petite personne ;

NOM : Balanesco
PRÉNOM : Vladimir
AUTRE(S) PRÉNOM(S) : Lockhart

AGE : 19 ans pour les mortels, 3700 pour tout les autres.
NÉ(E) LE : 8 juillet -1990 (a.v J.C) A : Cugir
HABITE : Rome
CLASSE SOCIALE : Riche : avoir 3700 ans pour amasser de l'argent, ça fait rapidement de grosses sommes.
EMPLOI : Dirigeant du Nouveau Régime (enfin pas tout en haut, plutôt vers le bas même)

GROUPE : Vampire
DON : Doté d'un cynisme exceptionnel (Razz)
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Mitch Hewer
Ma petite tête ;



.
Character

ECRIRE ICI.

Physical appearance



Passions

ECRIRE ICI.

Story

Qu'ils sont nombreux les bienheureux à s'attacher à une hypothétique apparence physique, pourquoi un jeune d'une vingtaine d'années ne pourrait-il pas être âgé de plus de 3000 ans ? Bien sûr, les pauvres mortels qui peuplent le monde ne peuvent croire en une chose pareille. Mais c'est aujourd'hui aux autres que s'adresse ces écrits, et bien qu'il soit rare que ceux de notre race écrivent ainsi sur leur vie, voici dans ce qui suit, la réelle histoire de Vladimir Balanesco, Vampire Hommenivore âgé maintenant de 3700 ans et désireux de reprendre ce qu'on lui a volé il y a maintenant plus de quinze siècles...

Si toutes les personnes, naissant dans notre monde apprenait alors la date de son décès, ce jour ou son coeur s'arrêtera, celui de Vladimir Balanesco n'avait que peu de temps à vivre. Il vit d'ailleurs le jour sous le signe du soleil et fut dès lors entouré de l'amour de ses parents, fils très attendu d'un certain Lockhart il vécut les courtes années de sa vie en Egypte, Royaume des Pharaons et du sable. Ses parents n'étaient eux-même pas Egyptiens, ils venaient alors de la future et très célèbre Roumanie qui n'était alors qu'une région habitée simplement par des nomades de tout horizons. Mais ces nomades avaient petit à petit fondés des villes, ou plutôt des villages de tailles assez modestes. Le jeune Vladimir n'avait que quelques jours lorsque ses parents décidèrent de quitter la Roumanie car elle était alors envahit par les Thraces.
Ce peuple, fier et fort s'était emparé de la Roumanie, l'avait incendié et ravagé allant même jusqu'à raser Cugir, ce village ou avait vécut durant de nombreuses années les parents de Vladimir, ce fut par hasard qu'ils apprirent la nouvelle, de nombreux réfugiés étaient venus en Egypte, espérant y avoir une meilleure vie. L'un d'eux venait également de Cugir et connaissait Lockhart -rien d'étonnant dans un village de si petite taille !- il lui apprit, non sans avoir la larme à l'oeil, que Cugir avait été brûlée, pillée et entièrement détruite. Lockhart et sa femme furent donc soulagés d'avoir pris la décision de partir, non point qu'ils aient peur de mourir, ils s'étaient résignés à cela depuis de nombreuses années qu'ils se sentaient en danger, mais ils n'auraient jamais acceptés de laisser mourir leur fils.

Car ils adoraient leur fils, c'était comme une renaissance pour eux, une lueur d'espoir qui leur faisait croire qu'ils pourraient s'en sortir. Eux qui croyaient que leur vie s'améliorerait en Egypte, qu'ils réussiraient à élever leur enfant unique loin du danger et de la guerre. Mais s'ils avaient alors réussit tout cela, ils n'échappèrent pas à la faim, la pauvreté et l'esclavagisme. L'Egypte était un pays habitué à faire travailler de nombreux esclaves, prisonniers de guerres, hors-la-loi et réfugiés comme Vladimir et sa famille. Le plus dur était surement de devoir assumer les humiliations permanentes et le travail épuisant.
En tant qu'enfant d'une dizaine d'années, Vladimir vécut très mal le moment de sa vie, cela lui resta gravé dans la mémoire jusqu'à sa première mort. Il voyait ses parents amaigris, fatigués et triste. Son père rentrait chaque jour plus vieux et usé que le précédent quant à sa mère, qui ne faisait qu'un travail de temps en temps pour s'occuper de son enfant, elle pleurait chaque jour un peu plus. Pour un enfant de dix ans, Vladimir avait un lourd poids à porter sur le dos, celui d'être une bouche inutile pour ses parents, il ne faisait rien pour améliorer leur vie mais eux devaient s'acharner chaque jour un peu plus pour lui, une bien triste vie...

L'enfant pris alors une résolution, il devait agir pour soutenir ses parents, il n'avait pas la possibilité de les sortir de la misère, mais c'était un enfant débrouillard capable de beaucoup de choses. Il possédait une certaine agilité qui lui permettait de se glisser dans une foule assez discrètement, cela ne relevait d'aucun don particulier, c'était essentiellement sa petite taille et sa maigreur qui lui permettait une telle prouesse. Il devint alors un voleur parmi tant d'autres en Egypte, il profitait de toute la foule rassemblée dans les marchés pour voler de la nourriture en grande quantité, ce ne fut pas grand chose au début puisqu'il manquait de confiance. Il vola quelques légumes puis un peu de fruits, il avait à chaque fois un peu plus d'assurance. On ne sembla même pas remarquer qu'il volait des choses. Ses parents eux, furent moins content d'apprendre comment il avait eu tout cela, ils semblaient craindre que l'enfant ne se fasse prendre, mais en même temps, ils ne pouvaient pas se permettre de refuser ce qu'ils y gagnaient. Ils ne pouvaient qu'encourager Vladimir à être prudent.

Son petit manège dura plusieurs années, cela avait assuré assez de nourritures à lui et ses parents pour qu'ils ne meurent pas de faim, sa mère passait moins de temps à pleurer et son père revenait souvent avec un sourire et parfois un cadeau pour sa femme. Ce n'était presque rien, parfois quelques poteries ou quelques légumes rare ou il avait dû investir une partie de l'argent qu'il gagnait -trois fois rien !- mais cela rajoutait de la gaité dans le coeur de cette famille et apportait un peu de changement dans leur vieille maison. Principalement construite en terre séché et en bois, elle laissait passer l'eau durant les grandes pluies mais protégeait au moins de la chaleur. Elle n'était composé que d'une seule pièce de très petite taille, Vladimir et ses parents y passaient le moins de temps possible pour ne pas y être trop serrés. Mais tout bascula un beau jour...

Il se passait toujours quelque chose de mal les jours de beau temps, quoi que le beau temps était presque toujours présent en Egypte mais ce jour-là, le soleil devait taper moins fort ou l'air devait être plus doux, car Vladimir partit se promener. Maintenant qu'il avait presque vingt ans, dix-neuf en faites, il aimait vagabonder ainsi dans les rues étroites et encombrées. Son attention fut toutefois attirée par un marchand plutôt étrange, il proposait beaucoup de victuailles mais ne semblait pas surveiller particulièrement ses marchandises, gros et essoufflé comme un boeuf, il passait son temps assis à l'ombre. Vladimir y vit la une belle occasion de lui jouer un tour, il s'approcha lentement, saisit vivement plusieurs légumes sans vraiment regarder, il surveillait le marchand du coin de l'oeil. Il se retourna alors, content et surpris de ne pas avoir été vu et s'élança pour s'enfuir et disparaître dans la foule. Mais un bras puissant l'avait retenu, c'était un homme de grande taille qui avait abattu sa grosse main sur son épaule et l'avait serré jusqu'à faire pousser un petit cri à Vladimir. L'homme prononça alors un nom, surement celui du marchand pour lui montrer ensuite ce que Vladimir tenait entre ses mains.

Ce-dernier n'hésita pas une seconde, il frappa de toute ses forces dans le ventre de son gardien, celui-ci le lâcha aussitôt pour se plier en deux en poussant un juron. Le coup avait été assez fort pour le neutraliser quelques instants, Vladimir se mit à courir sans se retourner, bousculant toutes les personnes qui se trouvaient sur son chemin. Certains criant d'autres l'injuriaient mais il s'en fichait, il voulait partir le plus vite possible, parce que l'homme de haute taille le poursuivait, suivit par quelques badauds ayant trouvés le moyen de s'amuser. Il tourna alors dans une ruelle sombre, plutôt étrange qu'il fasse sombre en pleine journée, mais il comprit la raison d'un seul coup d'oeil, les toits des bâtiments qui le cernaient se touchaient presque et la ruelle n'avait pas de sortie ! Il voulut faire demi-tour, mais les cris de ses poursuivants étaient maintenant trop proches.

Une autre main lui agrippa l'épaule et le retourna rapidement, mis à part cette main et deux yeux flamboyants, il ne voyait rien. Il prit peur mais l'étreinte le retenait, ne sachant pas quoi faire, il dit alors :

-Je vous en prie, venez moi en aide ! Ces hommes qui arrivent vont me tuer !...

Il n'eut pas le temps d'en dire plus, l'autre le plaqua au mur et sans lui parler s'avança dans la lumière pour se mettre entre les hommes qui arrivaient et Vladimir. Ce-dernier lui en fut très reconnaissant intérieurement, mais il douta que l'étranger eut une chance contre les six hommes qui avancèrent. Le premier était celui qui avait attrapé Vladimir devant l'étal, un sourire pervers s'étalait sur son visage, il tenait dans sa main un bout de bois, presque aussi gros que son bras, il avait dû le ramasser tout en courant. Le mystérieux sauveur de Vladimir n'aurait que peu de chance face à cela...
Il ne changea toutefois pas d'attitude, il semblait accueillir le danger...à bras ouvert. Les autres avancèrent encore, ils ne semblaient même pas vouloir discuter, ils avaient l'intention d'en découdre et rien ne pouvaient les faire changer d'avis. Une fois arrivés à quelques pas de l'étranger, celui-ci contracta ses muscles, cela fut bien visible puisqu'il ne portait qu'un simple pagne. Il restait toutefois dans l'obscurité et attendait calmement, pressé d'en finir, deux de ses adversaires avancèrent, le premier n'eut pas le temps de réagir car un formidable crochet le mis sur le carreau. Une mare de sang s'étala sur le sol puisqu'il semblait s'être fait cassé le nez, le mouvement avait été rapide, précis et meurtrier.
Le second voulut prendre son adversaire de vitesse, ce qui fut une grave erreur, l'autre feinta et le fit aussi chuter au sol. Les quatre autres semblaient hésiter, ils s'élancèrent d'un même mouvement, quelques instants plus tard, il ne restait plus que le grand balaise armé de son gourdin et il ne semblait plus aussi fier. Par le plus grand des hasards, il réussit à abattre son arme sur le bras de l'étranger. Vladimir entendit un horrible craquement et son estomac se souleva, après un coup pareil, il n'osait même pas imaginer l'état du bras de son sauveur, mais celui-ci se retourna alors, son bras était en parfait état, ce qui n'était pas le cas du gourdin (de nombreux morceaux s'étalaient sur le sol) et de son porteur qui semblait également mort. Vladimir aurait voulut remercier son sauveur et lui exprimer sa gratitude pour ce qu'il avait fait pour lui, mais il n'eut pas le temps, l'autre lui attrapa l'épaule et le poussa en avant, vers le fond de la ruelle. Vladimir aperçut alors une porte, l'autre l'ouvrit d'un mouvement sec de l'épaule et vit avancer Vladimir dans le noir complet. Une fois la porte refermée, il raviva le maigre feu qui se trouvait dans l'âtre de la pièce, la lumière permit alors à Vladimir d'examiner son compagnon d'infortune, ce qu'il n'avait pas fait depuis leur rencontre.

Il semblait...si parfait ! Sa peau blanche et laiteuse prouvait qu'il n'était pas Egyptien et il était d'un corpulence assez mince et gracieuse. Lorsqu'il se déplaça dans la pièce, Vladimir aurait juré qu'il flottait sur le sol, son silence et le peu d'air qu'il déplaçait lorsqu'il se mouvait mis aussitôt le jeune Vladimir mal à l'aise, l'étranger se tourna alors derrière lui, le jeune homme tenta de lui parler :

-Qu'est que je fais ici !...Je suis très content que vous m'ayez sauvé la vie, mais je voudrais rentrer chez moi, pour rassurer mes parents ! Donc merci et...

Une vive douleur dans l'avant-bras lui fit cligner des yeux, il vit alors l'étranger qui était...En train de lui mordre le bras ! Il sentit aussitôt une vive brûlure qui se propagea rapidement dans son bras, son épaule et tout son corps. Avant de tomber dans l'inconscience, il pensa à deux choses, l'étranger n'avait pas parlé une seule fois et son contact avait été...glacé !

Un grand vide, un esprit embrumé et des souvenirs flous, Vladimir était sur d'avoir été drogué. Il ne se souvenait de rien, même son nom lui échappait encore. Il resta ainsi plusieurs minutes tandis que ses souvenirs lui revenaient doucement par vagues successives, néanmoins, ils étaient toujours aussi vague. Puis, après un bref frisson, il se rappela de la morsure qu'il avait reçut sur le bras. Il eut alors un accès de panique. Ou cru avoir, puisque son coeur ne s'accéléra pas, d'ailleurs il ne battait pas du tout ! Vladimir se leva d'un bond et se toucha frénétiquement les bras, les jambes et le visage, il semblait si semblable et si différent. Il se sentait plus fort et plus gracieux également mais le plus désagréable restait surement sa douleur dans la gorge, elle semblait en feu. Il observa la pièce et la vit d'un oeil nouveau, le plus flagrant était surement qu'il voyait maintenant dans le noir ! Ses sensations semblaient elles aussi plus développées, il entendit la porte s'ouvrir et lorsqu'il se retourna, l'étranger entra. Il semblait lui aussi différent, comme s'il apparaissait comme une personne plus "humaine", Vladimir ne le voyait plus comme un être parfait mais comme un être...comme lui.
Une brusque envie de meurtre le saisit et il sauta sur l'étranger, ce-dernier réagit promptement comme s'il l'avait prévu et l'immobilisa rapidement, en se débattant, Vladimir se persuada qu'il était plus fort que son adversaire qu'il réussirait à le faire lâcher. Mais l'autre tenait bon et il prit alors la parole pour le calmer :

-Reste tranquille ou je n'hésiterais pas à te tuer !...Je sais ce que tu penses, ce que tu ressens. Ne laisses pas ta colère te submerger, ne penses plus à ta gorge.

-Qui êtes vous et que m'avez vous fait ? Est-ce que je suis mort ? Il faut prévenir mes parents, ils vont s'inquiéter...

-D'une certaine façon oui tu es mort. Quant à tes parents, tu ne devrais pas essayer de les revoir. Je vais tout t'expliquer.

Et tout cela fut bien long, bien que les Vampires de l'époque avaient du mal à se comprendre eux-même, Stefant -puisqu'il portait ce nom- tenta d'en apprendre un maximum à Vladimir, il lui parla de ses aptitudes physique et intellectuel maintenant décuplées ainsi que de son régime alimentaire, ce qui eu don d'effrayer le nouveau-né. Ce fut d'ailleurs la dernière chose que Stefan apprit à Vladimir, en tant que nouveau-né, il commencerait par manger tout les humains qu'il croiserait et serait même agressif envers les membres de son espèce. Ce qui expliquait pourquoi il avait sauté sur Stefan lorsqu'il était entré. Le jeune vampire avait encore beaucoup de choses à apprendre s'il voulait se contrôler devant des vampires et avec un peu de chance, des humains.
Ses premiers repas furent difficile, bien qu'il n'aimait que le sang humain, le sentir couler dans sa gorge alors qu'il était encore chaud le repoussait, du moins au début. Il finit par s'y habitué et ne pouvait plus s'en passer. Sa période en état de nouveau-né fut particulièrement longue. S'il avait rapidement accepté la présence de Stefan, il ne supportait pas les autres vampires et tuait tout les humains qu'il croisait. Ils vivaient cachés pour ne pas se faire remarquer puisqu'ils ne pouvaient pas être au soleil. Après trois ans, et bien qu'il se nourrissait toujours de sang humain, Vladimir parvenait à ne pas les attaquer et à les côtoyer, leur vie à tout les deux devint plus simple et Vladimir insista pour revoir une dernière fois ses parents. Comprenant surement son chagrin, Stefan le laissa aller seul, il se rendit, de nuit dans la maison de ses parents et s'y introduisit en silence. Il y trouva son père et sa mère, toujours en vie mais plus fatigués, plus vieux et plus malades que jamais. D'être autant en forme auprès d'eux le dégoûta de lui même mais il n'y pouvait rien. Il aurait voulut les transformer en vampire, mais il ne savait pas comment faire, Stefan disait que c'était trop dangereux.

Il s'approcha lentement de ses parents et c'est alors que sa mère se réveilla, en le voyant, elle s'empêcha de crier et lui fit son plus beau sourire, Vladimir oublia pendant quelques instants ce qu'il était et ce qu'il était venu faire. Il sourit également à sa mère tandis qu'elle secouait son mari. Ils étaient tout simplement ravi de voir leur fils. Mais ils semblaient aussi comprendre qu'il avait changé en trois ans. Ils ne posèrent pas de questions et ne parlèrent pas, ils savaient tout trois que ce moment serait court mais émouvant. Vladimir n'éprouvait aucune envie de sang en présence de ses parents, et bien qu'il avait encore du mal à identifier l'amour qu'il croyait caché au fond de lui, il ressentait à ce moment précis quelque chose de particulier.

Mais ce moment devait prendre fin, il le savait, ses parents était le dernier lien qui le rattachait encore à son ancienne vie. Il caressa alors de sa main gauche la joue de son père et de sa main droite celle de sa mère, ses deux mains descendirent simultanément à leur mentons, puis sur leur coup ou palpitaient leurs coeurs. Ils étaient très rapide, même trop, ce n'était pas de la peur, mais de la joie. Ils étaient heureux d'avoir retrouvés leur enfant chéri même si cela devait causer leur mort. Ses deux mains se fermèrent alors d'un coup sec, sans un cri, sans une douleur, les cadavres de ceux qui avaient été ses parents avant sa mort gisaient sur le sol, ils seraient bientôt aussi froid que sa propre peau, mais contrairement à eux, son corps ne vieillirait pas.

Il rejoignit alors Stefan et ensemble, ils quittèrent l'Egypte.

Ils vécurent alors comme des nomades, voyagent de pays en pays, rencontrant de nombreux vampires et ôtant la vie à de innombrable humains. Leur but était simple, rencontrer un maximum de Vampires -pour s'en faire des alliés- et avoir des connaissances presque illimitées. Stefan répétait toujours à Vladimir l'importance des connaissances lorsque l'on était au pouvoir. Car c'était bien leur but, le pouvoir, le Monde des Vampires n'était pas encore organisé et les nouveaux-nés étaient des catastrophes pour le secret vis-à-vis des humains. Ils passèrent donc quelques deux ans années avant de rejoindre leur Roumanie natale, ils y firent la connaissance d'un groupe de trois vampires qui les désignèrent chefs tout les deux. C'est ce qu'ils attendaient justement. Ils se proclamèrent alors Empereurs des Vampires. Mais ce nom n'était alors qu'un simple nom.

Il fallait qu'ils agissent concrètement pour montrer qui ils étaient réellement. Ils s'entourèrent de fidèles Vampires, seulement des Roumains qui prirent aussi le nom de Balanesco, le même que Stefan avait donné à Vladimir il y avait un demi-siècle. Ce clan Roumain parcourut alors le monde pour surveiller et diriger les Vampires, ceux qui étaient les plus compréhensifs reconnaissaient en Stefan et Vladimir leur Empereurs. La plupart des autres étaient tués sans pitié aucune. Ils avaient des idées bien arrêtées sur la façon de diriger le monde des vampires et personne ne pourraient les en empêcher. C'est donc ainsi que, petit à petit, Vladimir devint un autre vampire. Il était maintenant impatient et manipulateur, il aimait faire croire à ses vassaux -tout les vampires non Roumains- qu'il les récompenserait s'ils exécutaient ses ordres. Tout les nouveaux-nés, non surveillés par leur créateur ou créatrice étaient ramenés en Roumanie ou les Vampires Roumains s'occupaient personnellement de les éduquer et, s'ils étaient réticent à l'éducation, de les tuer.
Ces méthodes barbares et radicales forgèrent une terrible réputation aux deux frères de coeur et leur ennemis devinrent rapidement des alliés. Mais leur Empire atteignit bien vite ses limites, après un siècle et demi de luttes, d'enseignement et d'ordres distribués à tour de bras, Vladimir et Stefan s'autorisèrent à profiter de leur statut. Ils donnèrent alors les rênes du pouvoir à Mickev, l'un de leur plus ancien et fidèle ami. En qui ils avaient toute confiance.

Ils se plongèrent alors dans un état particulier, un état dans lequel ils ne semblaient ne plus bouger, cet état presque végétatif accentuèrent les rumeurs qui les faisaient passer pour des Dieux. Car des Dieux, ils l'étaient bel et bien devenus, dirigeant du premier gouvernement des vampires, ils avaient tout a disposition, Mickev s'occupait réellement de tout et nul vampire ne s'élevait plus devant eux. Le secret était sauvegardé et ils avaient enfin tout le pouvoir dont ils avaient rêvés. Néanmoins, le monde extérieur était devenu obscure pour Vladimir, le peu de fois ou Mickev s'était adressé à eux, ses paroles lui échappait ou du moins, lui échappait maintenant. Il hochait parfois la tête, dans un sens ou dans l'autre mais c'était tout. Les vampires défilèrent, beaucoup furent horrifiés de voir ce qu'ils étaient devenus, car ils changeaient bel et bien. Au fur et à mesure que ses yeux s'étaient éclaircit, sa peau devenait de plus en plus blanche et poudreuse. Si les deux Roumains ne dépérissaient pas, leur état actuel ne devait pas en être bien loin. Ils avaient l'aspect même des vampires en "décomposition". Mais rien ne pouvaient les faire se secouer, rien ne semblaient plus les ébranler.




Writing

ECRIRE ICI.

.
Behind the screen

Ton p'tit nom (ou surnom ou pseudo) : Fred
Comment t'as connu le forum ? Recherche Google
Pourquoi ce forum et pas un autre, dis ? Bah je crois bien que vous êtes le seul forum Twilight actif dans les dix kilomètres à la ronde.
Et c'est quoi le code ? Café à Vampire ?..Ou.... ah oui ! Ok/edit by Aro Very Happy
Avant qu'on se quitte (ou qu'on se trouve ! \o/) tu veux rajouter un petit mot ?Non


Dernière édition par Vladimir Balanesco le Sam 3 Sep - 14:48, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 17:48

Nous sommes actifs et en plus nous sommes géniaux, pour ne rien gâcher *-* BIENVENUE VLADIMIR, J'AI HÂTE DE VOIR CETTE FICHE, DEPUIS LE TEMPS QU'ON ATTEND UN BALANESCO !
Revenir en haut Aller en bas
Tanya Denali
My heart is burning for you
avatar

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 16/06/2009
Âge : Vampire redevenue temporairement humaine (merci qui ? merci beau-frère!)
Nationalié : Chef du clan de Denali
Avec : Venise


MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 17:52

BIENVENUE *-*
(Suzie elle fait un peu peur, mais t'inquiète pas, elle mord pas souvent)

_________________

It was always you.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 17:56

Bienvenue BG!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 18:09

Merci à toutes les trois Very Happy

Tanya> et encore, si elle ne faisait que mordre ! Maintenant elle a hâte de voir ma fiche, je vais devoir me surpasser ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 18:30

Bienvenue.

Je tiens à préciser que Suzanne ne mord pas, mais moi si XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 18:57

BIENVENUEEEEEEEUUUHHH sur le forum.
Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Laa

avatar

Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 01/01/2011
Âge : Vampire avec amant
Avec : Entourée par trop de traîtres


MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 19:06

VLADIMIIIIIIIIIIIIIIIIIR *o*









Moi j't'aime pas.

_________________

Je suis GIULIANNA
Revenir en haut Aller en bas
Corin Dunegan

avatar

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 20/06/2009
Avatar : Ed Westwick
Âge : Vampire, envouté par une louve
Nationalié : Espion
Avec : Rome


MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 19:32

Moi non plus >.<
A mort les roumains!

Bienvenue xD

_________________
Corin

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 20:36

Bienvenu parmi nous Vlad
désolé de t'appeler par ce surnom si familier mais j'ai tellement jouer Vladimir sur trois forums Twilight que j'ai l'habitude de Vlad
amuse toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 21:37

Tisha> merci de prévenir en tout cas =D

Isabella> merci bien Very Happy

Laa> tant que c'est un non-amour sincère Razz

Corin> on reconnaît bien la un Volturi, aucun respect pour les Roumains xD

Antonio> aucun problème, le surnom me va Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aro Volturi

avatar

Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 14/06/2011
Avatar : Ben Barnes
Âge : Vampire
Nationalié : Ombre de Thanatos
Avec : Rome.


MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 21:41

Oh ! Un futur locataire d'un cercueil discount !

Bienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 22:36

WOUHOUU Un Balanesco ça ça CLAQUE Very Happy

(Ma petite Heidi va être contente haha Smile )

*une en plus qu'a hâte de voir la fiche haha*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Jeu 1 Sep - 22:52

Bienvenu sur le forum ! Et bonne chance pour ta fiche Wink

Et comme les autres hâte de la lire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Ven 2 Sep - 0:12

Aro> ça vous pique un empire en échange d'un cercueil discount ? Ou est la reconnaissance ! Ah... et merci !

Merci Hermès et Edward, mais arrêtez avec cette histoire de fiche à lire, ça va devenir franchement stressant à la fin Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Ven 2 Sep - 1:29

Cet avatar est troooop beau dribble
Bienvenue Vlad² !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Ven 2 Sep - 14:55

Bienvenue parmi nous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Ven 2 Sep - 15:11

Merci à vous deux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo Aprile
    Requiem for a dream

Requiem for a dream
avatar

Nombre de messages : 721
Date d'inscription : 05/12/2009
Âge : Hybride
Nationalié : Étudiant
Avec : Venise


MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Mar 13 Sep - 9:52

Toujours d'actu ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aro Volturi

avatar

Nombre de messages : 399
Date d'inscription : 14/06/2011
Avatar : Ben Barnes
Âge : Vampire
Nationalié : Ombre de Thanatos
Avec : Rome.


MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   Sam 17 Sep - 14:25

Fiche Archivée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vladimir Balanesco : un Roumain plutôt Malin [10%]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fascination :: Fiches validées :: Présentation
 :: Fiches refusées ou abandonnées
-
Sauter vers: