jQuery().ready(function(){ var banner = new Array(); banner[0]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226391-header-hiver-6-2.png'; banner[1]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226394-header-hiver-6.png'; banner[2]='http://image.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mer 29 Juin - 23:17

Edward.Cullen

.
Identity card


Photography ;


(c) FND
Ma petite personne ;

NOM : Cullen né Masen
PRÉNOM : Edward
AUTRE(S) PRÉNOM(S) : Anthony

AGE : 100 ans, en parait 17.
NÉ(E) LE : 20 juin 1901. A : Chicago.
HABITE : Rome.
CLASSE SOCIALE : Aisé.
EMPLOI : Aucun.

GROUPE : Vampire végétarien.
ANIMAL : Aucun.
DON : Lit dans les pensées.
CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Robert Patinson.
Ma petite tête ;



.
Character

Mon caractère ? Il est tellement difficile de se décrire soi-même ! On s’idéalise trop, ou au contraire on se montre trop sévère avec ses défauts. Quoi qu’il en soit je vais essayer d’être franc et honnête avec vous.

Je pense être quelqu’un de relativement coincé. Je veux dire par là, je viens d’une toute autre époque où la galanterie et la bonne éducation étaient de mise. Tout le contraire de ce que l’on a tendance à voir aujourd’hui. Les mentalités changent, mais moi, je suis un peu resté figé en 1900. Il parait également, que je suis relativement nerveux. C’est vrai qu’il m’arrive d’être de mauvais poil assez souvent, en particularité lorsque l’on s’en prend aux personnes que j’aime. Ce qui nous rapporte à un autre aspect de ma personnalité, mon côté protecteur. Je défends les miens comme une louve défend ses petits, autant dire que c’est plutôt passionnel. Il est vrai que je suis également assez lunatique, mais c’est notre lot à tous nous autres vampires, nous sommes d’humeur très changeante.

Ô Ciel ! Vous devez me prendre pour un sacré casse pieds. Mais je n’ai pas un caractère si pénible que cela, du moins je ne l’espère pas. Au-delà de cet aspect quelque peu péjoratif, je suis plutôt un bon vivant, ou du moins un bon mort… Je suis une personne passionnée qui se donne à fond dans tout ce qu’elle entreprend. Je suis plutôt borné mais lorsqu’il le faut, j’accepte d’avoir tord. Je suis plutôt sur protecteur mais cela n’est dû qu’au fait que j’ai une grande capacité à aimer. Quelques fois on m’a comparé à un espèce d’artiste maudit, mais c’était avant de rencontrer mon âme sœur car mon existence n’avait pas vraiment de raison d’être. Je crois que je peux arrêter là, vous avez cerné la personne que je suis.


Physical appearance

Après mon caractère, ma description physique… Décidément vous ne m’épargnez rien. Bon nous allons faire court, comme tous les gens de mon espèce je suis très beau… Oh ça ne vous suffit pas ? Je savais que je ne pouvais pas m’en tirer à si bon compte…

Commençons alors d’abord par décrire les caractéristiques de mon espèce. Comme tout bon vampire qui se respecte, j’ai la peau d’une blancheur presque irréelle, pas blafarde, ni maladive, juste un teint pâle qui fait dégager de nous un aura… angélique allons-nous dire. Mes yeux sont dorés, caractéristique des vampires végétariens, contrairement à nos amis carnivores qui ont les rouges.

Moi, plus particulièrement, mes yeux autrefois verts sont encadrés de longs cils noir contrairement à mes cheveux qui sont brun-roux, Bella, ma femme, leur trouve une couleur cuivrée. Ils ne sont jamais coiffés correctement, toujours désordonnés dans un effet tombé du lit soigné. Mon visage n’a pas vraiment de gros défaut, mes pommettes sont hautes, mes lèvres bien dessinées et pleines, mon nez bien qu’un peu long est très droit. Je ne sais absolument pas si je possédais déjà tout cela étant humain. Je veux dire je ne sais pas si en tant qu’humain j’étais vraiment beau ou si c’est seulement ma transformation qui a fait cet effet.

Enfin, Je suis plutôt grand, dans les environs d’un mètre quatre-vingt sept mon corps est mince mais néanmoins musclé. Je pourrais paraître impressionnant en comparaison de quelqu’un de plutôt chétif, mais attendez de voir mes frères Jasper et Emmett.


Passions

En tant que vampire ai-je réellement des passions ? Oui, je pense en avoir certaines. Jouer du piano et partir à la chasse aux pumas en font sans doute parti. Pour les mortels, j'aime la randonnée, alors je ne les décevrais pas en disant cela.
J'aime également fouiller dans les pensées des autres de temps à autre, mais on ne peut pas réellement appeler ça un loisir.
Oh si ! J'y pense... il y a une chose que j'aime par dessus tout...avant j'adorais être aux côtés de Bella lorsqu'elle s'endormait, et la regarder dormir, tout simplement. Mais maintenant elle est vampire, c'est ma fille que je regarde dormir avec fascination. On dit souvent que les joies les plus simples, sont les meilleures. Je dis vrai, sans hésiter.


Story

Voilà près de vingt jours que je suis ici, confiné à l'intérieur de notre maison. Ma mère est de jour en jour plus inquiète tandis que papa lui s'affaiblit. Je n'ignore pas la maladie qui sévit en ville faisant chaque jour des dizaines de morts sans qu'aucun médecin ne puisse luter contre ça.
La grippe espagnol. Un mal terrible sur laquelle je ne trouvais aucune information. Les quelques livres de médecine de mon père ne révélaient rien d'intéressant, pis encore la grippe espagnole était une maladie toute nouvelle et personne ne semblait détenir le pouvoir qui permettait de l'éradiquer.
J'étais chaque jour plus inquiet, devenant à moitié fou à force de ne pouvoir sortir prendre l'air, fou de rage lorsque ma mère m'empêchait de voir mon père.
C'est pour ton bien disait-elle tandis que je voyais chaque jour son merveilleux visage perdre des couleurs sous la fatigue, et la maladie. Elle aussi.
La mort frappait ainsi de plein fouet ma famille sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Je désespérai lorsque à mon tour je fut contaminé.
Il était non loin de 3h du matin lorsqu'une toux brulante m'éveilla. Impossible de m'arrêter. Ni l'eau, ni les paroles douces mais fatiguées de ma mère à mon chevet ne parvenaient à me calmer. Un feu ardent brûlait dans tout mon corps et les linges mouillées posés sur mon front ne me calmaient que quelques secondes seulement.
Finalement, l'épuisement m'emporta et je m'éveillais au petit matin conscient que quelque chose allait changer.
Lentement je me levais surpris de mes jambes lourdes et de ma tête bourdonnante.
Je trouvais ma mère allongée près de mon père mourant, à côté d'eux un homme, d'une beauté ravageante il fit un signe négatif de la tête et le mot 'mort' résonna jusqu'à moi.
Un hurlement semblant tout droit sorti des enfers explosa et l'homme tourna brutalement la tête me rattrapant alors que j'allais m'affaler sur le sol.
Je vis mon père, mort. A son chevet ma mère dont je remarquais soudain la gravité de son état de santé.
Elle ne fut pas très lente à rejoindre mon père, chez les anges, comme elle le disait si bien. Néanmoins, son sort fut peut-être plus doux que celui de mon père, elle fut transférée à l’hôpital où ce même médecins s'occupa d'elle. Avant son trépas, elle lui fit promettre de me sauver "par n'importe quel moyen qui soit".
J'entrais à l'hôpital à mon tour, je ne sais pas combien de temps j'étais resté là. Quelques jours, quelques semaines ? La maladie me faisait perdre la notion du temps et je me trouvait comme aliéné. La seule chose dont je me souvient, fut une douleur, fulgurante, une brûlure, un hurlement, une lente agonie. Était-ce la mort qui approchait ? Sur le moment il me semblait que oui et je pouvais déjà sentir sa morsure brulante tandis que je sombrais dans un coma profond qui ne fit pourtant pas diminuer la douleur...


Je m'éveillai trois jours plus tard. Une douleur lancinante me lançais toujours dans mon cou mais la brûleur extrême c'était éteinte. Doucement je me levai observant avec étonnement la chambre dans laquelle je me trouvais.
Bien plus grande et plus vaste que mon ancienne chambre et, alors que je tentai de me mettre debout un homme apparu soudain. Le même qui avait assisté à la mort de mes parents. D'une poigne de fer il me pria de me recoucher.
'Je t'expliquerai' murmura t-il d'une voix chaude et réconfortante avant que je ne sombre de nouveau dans le sommeil.
Il faisait nuit noir lorsque je m'éveillais, l'inconnu était assis près de moi et un sourire chaleureux et protecteur anima son visage lorsqu'il me vit m'éveiller.
Je ne pus poser aucune question et il me pria juste de l'écouter. Une histoire longue, invraisemblable jusqu'à l'étape de ma 'transformation'. Un vampire, j'étais devenu un vampire et c'est de cette manière surnaturelle qu'il m'avait arraché aux bras de la mort.
Malgré ma peur, je fus incapable de lui en vouloir. Contraint de lui poser des milliers et des milliers de question aux quelles il répondait avec patience jusqu'au moment où je fis vraiment attention au feu qui brûlait ma gorge.
Je ressentais alors mes premiers besoin de sang alors que mes sens de vampire s'éveillaient lentement m'offrant des odeurs qu'étant humain je n'aurais jamais pus déceler.

- Il n'y a pas d'humains ?
- Non.

Il m'expliqua qu'il ne se nourrissait pas d'humains mais d'animaux et me promit que, demain à la première heure nous irons chasser.
En effet, requinqué je découvrais avec surprise ma nouvelle vie m'adonnant avec joie aux pratiques de la chasse qui s'avéraient grisant. Mais je m'en lassais vite, l'odeur du sang humain étant trop forte. Je commis ainsi mes premiers crimes. A l'époque j'excusais mon comportement dans le fait que je me nourrissais uniquement de sang de criminel, c'était ma manière de les punir. Carlisle désapprouvait mon comportement, me rappelant à chaque fois que je n'avais aucun droit sur la vie ou la mort de quelqu'un. Mais il comprenait également et sa patience fini par payer.
Nous étions deux mais nous fûmes rapidement rejoints par d'autre membres, Esmé, Rosalie, Emmett et pour finir Alice et Jasper. Nous n'étions pas un clan, mais une vraie famille.

Nous vivions alors en Alaska avec une autre famille de vampire possédant le même régime alimentaire que nous. Nous devenions cependant trop nombreux et finissions par déménager à Forks, petit village pluvieux où il nous fut aisé de vivre, le soleil ne perçant que très rarement. C'est la où je fis la rencontre d'Isabella Swan... Le reste de l'histoire vous est familière.


Writing

ECRIRE ICI.

.
Behind the screen

Ton p'tit nom (ou surnom ou pseudo) : Allez j'vous donne les trois, dans l'ordre: Kahina, NanOu, black . Devil.
Comment t'as connu le forum ? De partenariat en partenariat.
Pourquoi ce forum et pas un autre, dis ? Tout y semble très soigné, les rp de qualité, alors lui et pas un autre.
Et c'est quoi le code ? Bingo! (Skel)
Avant qu'on se quitte (ou qu'on se trouve ! \o/) tu veux rajouter un petit mot ?Je ne vois rien pour l'instant.


Dernière édition par Edward A. Cullen le Mar 5 Juil - 3:30, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mer 29 Juin - 23:17

Tout compte fait pas besoin pour l'instant


Dernière édition par Edward A. Cullen le Mar 5 Juil - 3:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mer 29 Juin - 23:28

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mer 29 Juin - 23:50

Muchas Gracias
Revenir en haut Aller en bas
Corin Dunegan

avatar

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 20/06/2009
Avatar : Ed Westwick
Âge : Vampire, envouté par une louve
Nationalié : Espion
Avec : Rome


MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Jeu 30 Juin - 0:17

Welcome! cheers

_________________
Corin

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Jeu 30 Juin - 1:00

Bienvenue \o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Jeu 30 Juin - 1:01

Un grand merci à vous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Jeu 30 Juin - 3:13

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Jeu 30 Juin - 8:45

Bienvenue.

C'est Bella qui va être contente. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Volturi

avatar

Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 05/12/2010
Avatar : Gaspard Ulliel
Âge : Si la rage froide avait un nom
Nationalié : Rentier
Avec : Rome


MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Jeu 30 Juin - 10:06

Bienvenue o/

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Jeu 30 Juin - 10:56

bienvenu!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Ven 1 Juil - 17:12

J'fais faire soft cette fois hein *_*

Welcome here, Monsieur Cullen *_*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Ven 1 Juil - 23:36

Bienvenue Smile

Une nouvelle fois contqcte Jade Edwinks j aurais des trucs a te raconter avec ce perso si tu veux bien sur.

Un Edward nous manque Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Randour
- I'm A King Without Crown -
- I'm A King Without Crown -
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 21/08/2009
Âge : Vampire "en couple"
Nationalié : Aucun
Avec : Rome


MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Ven 1 Juil - 23:39

Arrête d'essayer d'ecrire toi !

_________________

Ce qu'il y a de terrible dans le fait de vieillir, ce n'est pas d'être vieux mais de rester jeune
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Un fantôme

avatar

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 10/05/2008
Âge : Fantôme
Nationalié : Mort
Avec : Partout


MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Ven 1 Juil - 23:46

BIENVENUUUE \o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Ven 1 Juil - 23:48

Maiiis j'ecris bien >< j'ai pas les apostrophes c'est tout T_T
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Randour
- I'm A King Without Crown -
- I'm A King Without Crown -
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 21/08/2009
Âge : Vampire &quot;en couple&quot;
Nationalié : Aucun
Avec : Rome


MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Ven 1 Juil - 23:57

Tu veux que j'édite pour les mettre ? *Sors*

Non non Ed, nous ne floodons pas ta fiche ! Nous t'aimons !

_________________

Ce qu'il y a de terrible dans le fait de vieillir, ce n'est pas d'être vieux mais de rester jeune
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Ven 1 Juil - 23:59

Oh oui edite moi (sbaff) pardon Ed nous sommes vilains >>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Dim 3 Juil - 17:47

Lool, merci les copains !

J'essaie de finir dans la soirée (non en fait il faut que je finisse dans la soirée ><)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mar 5 Juil - 1:01

OMG Teuplaiiii

Je pars cinq jours et un Edward s'inscrit... Je vais t'épouser sur le champ, enfin c'est déjà fais mais qu'importe, je veux bien recommencer. En tout cas, bienvenue sur le forum & Bon courage pour ta fiche. Je ne te dis pas que je suis pressée de rp avec toi.

*sautille partout comme Alice Cullen*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mar 5 Juil - 2:18

Bella Câlin
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Randour
- I'm A King Without Crown -
- I'm A King Without Crown -
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 21/08/2009
Âge : Vampire &quot;en couple&quot;
Nationalié : Aucun
Avec : Rome


MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mar 5 Juil - 16:12

C'est mignon Very Happy

_________________

Ce qu'il y a de terrible dans le fait de vieillir, ce n'est pas d'être vieux mais de rester jeune
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mar 5 Juil - 17:16

C'est ça l'amour mon cher... Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mar 5 Juil - 20:58

Plus sexy que la relation actuelle de Lucas et Amy en tout cas *s'enfuit*
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Randour
- I'm A King Without Crown -
- I'm A King Without Crown -
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 21/08/2009
Âge : Vampire &quot;en couple&quot;
Nationalié : Aucun
Avec : Rome


MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   Mar 5 Juil - 23:31

Ma relation avec ma futur femme t'emmerde !

_________________

Ce qu'il y a de terrible dans le fait de vieillir, ce n'est pas d'être vieux mais de rester jeune
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien ▬ Voltaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fascination :: Fiches validées :: Présentation
 :: Fiches refusées ou abandonnées
-
Sauter vers: