jQuery().ready(function(){ var banner = new Array(); banner[0]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226391-header-hiver-6-2.png'; banner[1]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226394-header-hiver-6.png'; banner[2]='http://image.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adam Nott [MàJ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël Balhian
The Dream In The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/08/2009
Âge : LG
Nationalié : Mannequin et Photographe
Avec : Venise


MessageSujet: Adam Nott [MàJ]   Dim 13 Mar - 23:29

ADAM NOTT
Feat Milo Ventimiglia
about ME ✖

Célibataire ✖

AGE : 26 ans physiquement,
bientôt 30 en réalité.
NÉ(E) LE : 16/07 A : Venise.
HABITE : Venise.
CLASSE SOCIALE : Pauvres.
EMPLOI : Divers.
Barman, videur, beaucoup d'intérim

GROUPE : Enfant de la Lune.

IDENTITY CARD





about MY LIFE ✖

J'ai beau regarder devant moi, je ne vois plus rien. Aucun avenir, aucun projet. Je ne faisais que rêver. J'ai été toujours le gamin faible que j'étais autrefois. Toujours le garçon qui pleurait sous les coups. En réalité rien n'a changé. J'ai juste brisé quatre vies au final. Comment en être fière ... En devenant un enfant de la lune j'étais persuadé de devenir fort. De changer la donne. D'arrêter d'être un looser, D'arrêter d'être le maillot faible. Je suis devenue fort, mais ma vie est restée celle que j'avais avant. Pleine de déception et sans lendemain.

Je suis née il y a quelques années déjà. Ma mère était Italienne, mon père était Grecque. Une famille typé au sang chaud de la Méditerranée. Jusqu'ici tout allait pour le mieux, notre vie à Athènes n'avait rien d'exceptionnelle, mais en y repensant, c'est surement les meilleures années de ma vie. Les deux seuls et uniques années qui n'avaient rien de difficile. Ironie du sort, c'est surement l'époque dont j'ai gardé que de frêle souvenir. Fragile et volatil.

Pour une raison que je ne sus pas vraiment, ma mère, ma grand-mère et moi quittâmes l'Europe à destination de Miami. Encore une ville chaude et ensoleillée. J'aurais voulu parler de mon père. Le définir comme le héros qu'il était à mes yeux, mais cela ne serait qu'un mensonge de plus.

Rien n'allait dans ma vie, mais trop jeune et trop futile, je ne voyais rien. Même les signes alarmants. J'étais un fils Nott, j'étais un prince à ses yeux. Alors pendant de longues années je fus épargné. Mais un Nott ne fuit pas. Et j'ai fuis. J'ai eu peur en voyant le vrai visage de cet homme. J'ai perdu mon statut de prince pour devenir un fardeau. J'ai compris bien trop tôt que ce monde ne me voulait pas. Comme ce qui allait grandir dans le ventre de ma mère... Les enfants Nott ne semblait pas désiré. J'avais dix ans, un père violent, une petite soeur en devenir et aucune chance d'avenir ...


La naissance de ma soeur n'arrangea rien. Ce fut réellement le contraire. Le peu de conscience qu'il restait chez cet homme, qui était mon père, lui servi à détourner ses coups. En effet ma mère eut le privilège d'être épargné durant quelques mois. Enfin un soulagement uniquement mentale. Car oui les ennuies ne semblaient pas encore décidés à nous éviter. Les médecins lui trouvèrent une maladie très rare. Celle des Os de verres. Une maladie causant un taux de mortalité inédit. Car en effet, comme son nom l'indique, vos os sont aussi fragiles que du verre. Une claque pouvant vous anéantir la mâchoire, imaginez les dégâts que cet ordure pouvait causer ...


Très vite, ma mère ne put nous protéger. J'étais devenu l'ultime barrière entre Sofia, ma soeur et mon père. Et quelle barrière ... Je ne faisais plus qu'encaisser les coups. Finissant souvent inconscient, quelque part dans la maison. Pour faire simple, j'étais aussi baraqué qu'un Geek en pleine partie de World Of Warcraft (Jade Only) depuis deux semaines. Autant dire que ma masse musculaire était presque inexistante. Alors forcement, je ne pouvais que subir.

J'avais une combine avec Sofia. Dès que je commençais à recevoir des coups elle devait aller se cacher dans ma chambre. Le bordel qui y régnait décourager souvent mon père. Et puis un jour il passa outre. Se dirigeant fermement vers ma soeur. Elle lui échappa une fois, le temps que je me relève. Ma grand-mère était la. Essayant de clamer le jeu. Elle en avait du caractère. En réalité elle et Sofia en avait beaucoup par rapport à moi. Mais rien n'a faire. Mon père s'attaqua de nouveau à moi, me poussant net dans les escaliers. Une chute mortel, non pas pour moi, mais pour cette femme que j'aimais tant. La peur de ma mort l'avait tué. Crise cardiaque.

J'avais 15 ans, je venais de perdre un être qui était mon plus grand modèle. J'avais 15 ans et je n'imaginais pas que la suite serait réellement pire. En effet l'année suivante ma mère nous quitta. Trop dur pour elle de vivre avec un monstre. Je lui en voudrais pour une chose ... Ne pas avoir pris Sofia avec elle. La laisser la ... La condamnant.

J'avais 17 ans. Je me disais qu'il faudrait tenir encore un an. Dans un an, je serais majeur et ma soeur pourrait quitter cette maison de l'horreur. Mais un an... se fut trop demandé. Le jour ou j'ai appris que je serais le bénéficiaire d'une bourse d'étude pour la fac, je crus devenir fou. Fou de joie. Au final, bosser en cours avait enfin payé. J'aurais pu lui offrir une vie, une vraie. Mais c'était vraiment trop demandé qu'avoir un peu de chance. Car ce jour la, en rentrant des cours, mon monde s'écroula.

Elle était la, morte, allongé sur le sol. Vidait de son sang. Mon père l'avait frappé, un peu trop fort surement. Elle était morte ... On venait de m'arracher le coeur. Je me précipitais à ses côtés, mettant mes mains sur son visage, priant pour rêver. Mais non. Je fondis sur lui. Le frappant, me défoulant, avant de quitter les lieux. Il fallait partir, et vite. Je quittais les lieux en laissant mes empreintes ensanglanté partout. Mon père m'accusa d'un meurtre et d'une agression. J'avais 17 ans, j'avais tous perdu, j'étais un criminel recherché ... Merci.

Je dus quitter l'état, changer de nom, de prénom, je dus mourir pour survivre. J'avais l'impression d'être un paria. Je n'avais jamais été désiré. Pas même par ce monde. Mais je devais lutter, encore et toujours. Toujours lutter pour elle, pour sa mémoire. Je devais lutter. Et puis, au détour d'une ruelle j'appris que j'étais innocenté. Ma mère avait enfin décidé de parler, je n'étais plus l'assassin de ma soeur, j'étais juste l'ado qui avait fuis. J'avais quoi ? Rien, si, un diplôme du secondaire, le bac en sommes, mais c'est tous. Je n'avais rien, je n'étais rien.

Moi qui avait rêvé d'être quelqu'un. Avocat, j'avais rêvé de faire du droit durant tant d'année, au final j'étais un petit voleur de plus. Je ne serais jamais personne. Alors je commençais à me créer une autre personnalité. Enfermant à jamais ce que je fus. Devenant insensible à ce monde. J'étais devenu colérique, démarrant souvent au quart de tours. J'essayais de devenir quelqu'un d'autres. J'étais méfiant face au monde, je ne faisais plus confiance à personne, l'on m'avait trop trahis. J'avais été si souvent blessé qu'aujourd'hui, je réagissais plus comme un chat sauvage que comme un humain.

Je me dépravais peu à peu devenant quelqu'un de la pire espèce. Ma vie était un immense champ de ruine et personne ne semblait s'en soucier. C'est vers mes 24 ans que je fis la rencontre qui allait changer ma vie. Une nuit de pleine lune des cris avait secoué la ville. Quelque peu inquiet je sortis, cherchant principalement la provenance de ce bruit. Je vis un premier cadavre, puis un énorme loup. D'abords fasciné, je finis par fuir. Découvrant malgré moi l'existence de plusieurs d'entre eux.


Et puis, allez savoir comment, je découvrais les personnes derrières les monstres. J'avais trouvé un semblant de solution. Je devais être comme eux. J'avais besoin de cette force pour le tuer... Oui, j'avais 24 ans lorsque je décidais de devenir un meurtrier... J'allais tuer mon père. Ils acceptèrent l'idée de ma transformation. Et lors de la prochaine pleine lune, ils me mordirent.

La douleur accapara mon esprit durant de longs jours. Et lorsque je me réveillais j'étais dans une église, un bandage à la nuque, des souvenirs brumeux. Je m'éclipsais avant le retour de mon bienfaiteur. J'étais différent à présent.

Une année passa et je rencontrais Kirsten dans un casino où je travaillais à l'époque. Nous étions à Las Vegas, le pays des grandeurs. Je la voulais d'abords à mes côtés, pour créer une meute, guider ceux qui n'étaient pas comme moi. Fort et assuré. Ceux qui avaient peur d'être des monstres. Sauf que Kirsten et moi ... Nous allions plus loin à Las Vegas. Une attirance physique certaine qui nous poussa à la faute peu de temps après notre rencontre. Fini la vie de cavale, fini le physique d'un geek, j'étais un homme à présent et j'avais la femme que j'aimais avec moi.


Et puis Luke, Norah et Tisha arrivèrent. Acceptant mon offre, ils avaient besoin d'aide. Et moi, je les détruis. L'on passa plusieurs années ensemble et au final, je tuai Norah. Non pas que je ne l'aime pas, mais je n'acceptais pas son refus de vivre. Elle qui ressemblait tant à ma soeur, elle ruinait son avenir... Une vengeance si moi je ruinais le sien ?

Les mois passèrent et les évènements s'enchainèrent. Une pleine Lune arriva alors et me força à attaquer une famille. C'était la première fois que je me réveillais chez mes victimes. Découvrant une petite fille, Ashlynn à en croire ce qui était dans sa chambre. Voir une enfant morte, une que j'avais tué me détruit un peu plus. C'était comme-ci j'avais tué ma soeur. Luke sorti avec Norah et Kirsten et moi nous retrouvâmes à L.A. Ce qui découla d'une relation si dangereuse entre mon meilleur ami et cette princesse ne fut pas brillant. En effet une fin dans les crient et les pleurants. Pour Kirsten et moi, ce fit la conception d'un enfant... J'allais être père... Je n'étais pas prêts.

Pourtant, après une dispute, j'acceptais cette idée. Mais comme vous le savez, je n'ai jamais eu la vie de mon côté. Et la vie me le rappela peu de temps après. En effet après une tentative loupé de Norah, j'essayais d'être plus agréable, mais elle me poussa à bout. C'était trop pour moi et mes mots dépassèrent mes pensées. Elle quitta la meute et cette nouvelle brisa Kirsten. Ma copine fit une fausse couche et me vira de sa vie... Je devais bouger, je ne pouvais plus vivre ici.


Alors je quittais Austin pour Venise, j'avais cru comprendre que Norah était la-bas. Je le savais, j'avais besoin de m'excuser. Je devais me racheter... J'avais besoin qu'elle m'excuse. Mais au final je n'y arrivais pas. Je lui fis peur plus qu'autre chose, elle me repoussa... Et puis je découvrais que Kirsten était la. Elle sortait avec un mannequin... Pas étonnant, pourtant elle vint me trouver. Chez Gabriel, celui qui me sauva. Du moins celui qui m'accueillit chez lui. La discussion qui en résultat me fit comprendre que Kirsten et moi, c'était fini.

J'avais besoin d'avancer. Sauf que pour cela, je sombrais dans un état léthargique. J'avais tellement foiré ma vie que je ne voyais pas l'utilité de la vivre. A quoi bon, elle allait me faire des coups bas. J'étais condamné à être un monstre et avoir une vie de merde. J'étais un fantôme, et j'allais le rester si Gabriel ne m'avait pas mis la claque de ma vie. J'étais revenu après de longs mois d'absence.


Fini




_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Adam Nott [MàJ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» Ewen Mac Adam
» Sky apprend q'Adam est en liberté surveillé chez victor.
» Les Papotages d'Adam Wilson Newman
» (?) Adam Levine ? frère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fascination :: Fiches validées :: Loups-Garous-
Sauter vers: