jQuery().ready(function(){ var banner = new Array(); banner[0]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226391-header-hiver-6-2.png'; banner[1]='http://image.noelshack.com/fichiers/2016/03/1453226394-header-hiver-6.png'; banner[2]='http://image.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Giuliana Massena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 10:36

Giuliana.Massena

.
Identity card


Photography ;

Ma petite personne ;

    NOM : Massena
    PRÉNOM : Giuliana, précisons que je déteste toute forme de diminutif débile ou infantile, enfin, tout dépend de qui cela vient bien sur. Un seul peut me donner du Nana, hein Léo !

    AUTRE(S) PRÉNOM(S) : Ils ont déjà eut du mal a me donner celui là, ce n’est pas pour m’en trouver d’autre je vous l’assure.

    AGE : 30 ans et ceci est mon âge véritable, je suis une jeunette pour parler immortel.

    NÉ(E) LE : 30 juillet 1980, enfin, il me semble, mais c’est la date a laquelle on m’a trouvée alors il a été plus facile d’en faire ma date de naissance. A : HABITE : Je suis née sur une gondole a Venise ! Oui, humour vaseux, cela m’arrive parfois, quand je suis fatiguée

    CLASSE SOCIALE : Ben…que dire..Je ne suis pas riche, je ne suis pas pauvre, disons que je me situe au troisième echelon sur l’échelle sociale ?

    EMPLOI : Infirmière, voyez le genre, je me promène dans un hopital qui pue le sang a quinze mètre, dans le genre maso, on fait pas mieux, mais l’avantage, c’est les poches de sang…Non, je ne vole pas, j’empreinte, quand je sais que je ne tiendrais plus longtemps.

    GROUPE : Moitié ceci, moitié cela, en fait, j’aime pas trop ce terme d’hybride, même si je sais ce que je suis depuis peu, je l’avoue. Avant, j’aimais bien m’imaginer superwoman, mais pas de bol, je suis la moitié d’un vampire et d’une humaine.

    ANIMAL : /

    DON : Bon, je vous préviens, le premier qui rit, je l’atomise ! Evidemment, comme beaucoup de ma race, je suis plus forte, plus rapide, bla bla bla…mais j’ai un truc en plus. Je ne sais même pas d’où ça sort et surtout, j’en cherche ENCORE l’utilité. Je suis capable d’émettre des ..phéromones…Oui, oui, vous avez bien lu, des phéromones. Vous savez, ce petit parfum qui titille votre instinct et vous dis que cette femelle, elle est trop bonne ? Cette petite molécule capable de vous retourner les sens alors même qu’a la base, je n’étais pas votre type de femme…Remarquez, ça a son utilité en cas d’agressivité latente, rien de tel pour calmer un mâle un peu colérique, bizarrement, il devient un vrai toutou…mais chaque médaille a son revers et il m’arrive d’en émettre sans même y faire attention, me retrouvant avec un patient la bave aux lèvres ou un medecin soudainement prêt a quitter sa femme et ses quatre enfants pour mes beaux yeux…

    CÉLÉBRITÉ CHOISIE : Kate Hudson.
Ma petite tête ;



.
A whole story

Alors le premier truc que j’ai entendu dans ma toute jeune vie fut le magnifique hurlement de celle que je nommerais grand-mère. Disons qu’il est très difficile de déterminer exactement ce qu’il s’est passé, mais je sais que parfois, dans mes rêves, je l’entends, ce hurlement strident et proprement horrifique. Enfant, je croyais que c’était le croque mitaine, maintenant, je ne sais pas trop. En même temps, vous savez ce que vous avez fait il y a trente ans vous ? Je ne m’adresse pas aux vampires and co, eux ils trichent. Bref, on m’a trouvé il y aura 31 ans le 30 juillet prochain, presque a poil sur un parvis de l’orphelinat Sainte Maria situé dans la banlieue pauvre de Venise. Coucou la voilà ! Évidemment, trouver un bébé, c’est déjà bizarre parce que maintenant, y a l’accouchement sous X quand même, et avant cela, y a même les capotes et la pilule ! A la décharge des bonnes sœurs qui m’ont prises en charge, elles ne pouvaient pas savoir que même une capote blindée n’aurait pas arrêté mon géniteur, fermement décidé a coller le plus d’hybrides possible dans les pattes des humains, mais ça..c’est une autre histoire. Parait que j’étais un bébé adorable mais…foutrement bizarre. Je ne pleurais jamais, criait jamais et il semblait même que je ne me développais pas normalement, une des bonnes sœurs cru au miracle tandis que l’autre accusait Satan, non mais je crois que je suis la seule au monde a être passée du statut de future Sainte a celui de Suppôt du Diable en l’espace de 3 seconde chrono ! Bref, j’en étais où…Ah oui ! J’étais un bébé sympa et facile a vivre, une jolie blondinette aux grands yeux rieurs d’une adorable couleur myosotis. Une blonde au pays des italos musclé, ténébreux et poilus, ça a soulevé de l’encre…enfin un peu. Enfin bon, je grandis…plus vite que la normale et étrangement, ou plutôt grâce a dieu, sinon, je serais passé de vie a trépas en moins de deux, mon besoin de sang ne se réveilla que vers mes 5 ans. Enfin, au bout de 5 années, j’en faisais facilement 10 a l’époque. C’était…traumatisant, je vous l’assure, fantasmer sur sœur Rosalie en rêvant de lui ouvrir la gorge a grands coups de dents vous retourne un peu le ciboulot, surtout qu’elle n’était guère appétissant la vieille bique ! Bon, je vais pas jouer mes bonzes tibétains capable de dompter ses instincts primaires a grand renfort de concentration et de transe, moi, j’ai cédé…mais sur le chien. J’avoue, c’était dégeulasse, clairement dégeulasse…En même temps, qu’attendre d’autres d’un chihuahua ? Mais ça eu le don de m’apaiser un peu, un tout petit peu, mais je crois que sœur Rosalie m’en veut encore. Je n’y pouvais pas grand-chose si le toutou avait son odeur en même temps, elle n’avait qu’a arrêter de le parfumer au patchouli. Cela dit, je me mis a manger un peu tout ce qui me tombait sous la main, savez vous que Venise regorge de rat ? Oui, je la vois votre moue dégoutée, mais en même temps, je n’arrivais pas a me faire a l’idée de manger de l’humain. J’étais humaine après tout, j’avais été élevée par les sœur dans le respect de la vie et a embrasser les pieds du petit Jésus, mais ça, c’était une connerie, dieu n’existe pas en fait. J’ai réussis a cacher mes travers peut être un an ou deux, guère plus, avant que sœur Maria-Dolorès ne me surprenne la bouche en sang a coté d’un chat proprement déchiqueté. Elle par contre, je me souviens clairement de son hurlement suraigüe, un magnifique hurlement qui provoqua un afflux de sang sur ses joues…Ce fut mon premier meurtre et le dernier. Encore maintenant, je ne peux me défaire de cette culpabilité qui m’a étreinte, Maria-Dolorès avait toujours été gentille avec moi, adorable même, m’offrant des sucreries que je ne mangeais pas, mais j’aimais sa douceur, malheureusement, ce jour là, je perdis le contrôle que je maintenais, m’abreuvant pour la première fois de sang humain. Cela avait été délicieux, un nectar parfumé, aphrodisiaque même, elle avait un gout de violette étrangement imprimé dans sa chair. J’avais aimé la boire, je m’étais haïs de l’avoir fait, j’avais pleuré longtemps a coté de son cadavre avant de m’enfuir pour me cacher. Après cela, je devins muette durant de longue année, on n’attrapa jamais le meurtrier et pour cause, qui soupçonnerait une enfant de 7 ans ? Même si elle en parait facilement 12. En moi se disputait deux voix, deux contraires, étrange dualité dont je ne pouvais comprendre la nature mais qui fini par m’obséder. Je devais a tout prix la contrôler, cette soif intense qui me tenaillait, que même la viande rouge ne pouvait apaiser…Je le devais absolument ! Je mis toute mon énergie dans ce but. Je réussis, enfin je crois. Je ne pouvais me passer de sang humain trop longtemps, parfois un palliatif suffisait mais je savais qu’a terme, je devrais m’abreuver a une gorge. Alors…je faisais avec, tentant d’anticiper toujours plus la perte de contrôle et je crois que je réussis.

Après l’orphelinat, j’intégrais une école d’infirmière. Je vous ai entendu ! Oui toi, celui du fond ! Non je ne suis pas masochiste ! Mais je voulais rattraper cette vie que j’avais otée, oh je ne me lançais pas dans la medecine, non, trop long, trop dur, et je l’avoue, je suis une vraie fégniasse parfois, alors l’infirmerie me plaisait. Et voyez vous, c’est durant mes études que je découvris autre chose a mon sujet, un truc de vraiment bizarre, parce qu’avoir soif de sang ne l’est pas peut être ? Si, mais j’avais grandis avec, là, je découvrais quelque chose ! J’avais 18 ou 19 ans, je ne me souviens plus et j’avais un petit copain ! Un vrai de vrai ! Un assez téméraire pour m’approcher alors qu’en général, je me sauvais des autres, un assez timbré pour m’adresser la parole et suffisamment naïf pour ne pas comprendre le danger que je pouvais représenter…outre le fait que l’odeur de friture qu’il trainait derrière lui couvrait assez efficacement le parfum de son sang a mes narines. Bref ! Paolo ! A première vue, rien pour lui ou presque, bigleux, affligé d’un léger zézaiement, mais le cœur sur la main et un sourire a tomber. Il bossait pour se payer ses études et devinez où ? je vous le donne en mille ! Dans un Mac Do ! d’où l’agréable fumet de graisse brulée…Mais passons !On rigolait bien ensemble et si les autres se demandaient ce qu’une nana comme moi, plutôt mignonne, bien foutue et assez grande pour être mannequin, pouvait trouver a ce guguss, moi, je m’en fichais. Il me faisait rire, me faisait découvrir plein de choses et ! Il eut la joie d’avoir mon premier baiser…et le dernier de toute sa vie à lui. Oui messieurs, dames, je découvris a l’occasion d’un mélange sensuel de salive que j’étais un peu beaucoup venimeuse. Oh, attention hein ! je n’ai pas fais exprès, mais je m’étais mise a lui mordiller la lèvre, comme ce que j’avais vu dans les films romantiques, sauf que j’ai mordu un peu trop fort, emballée par ma découverte toute neuve du désir physique. Paolo est devenu tout flasque, tout froid et moi j’ai pleuré. Je n’avais pas compris ce qu’il se passait, ni même fait attention a ses convulsions, je les avais prises pour des…comment dire, marques de plaisirs, si je puis dire ainsi, et bien non, il était tout simplement en train de mourir dans mes bras, et la pauvre idiote que j’étais n’avais pas tilté…Autant dire que je commençais sérieusement a me poser des questions sur ce que j’étais…Un produit de la recherche en génétique ? Une extraterrestre ? Un..Blob ? Toujours est il que depuis, je fuis tout ce qui ressemble de prêt ou de loin un potentiel petit ami, je ne tiens pas a les tuer quand même, y a mieux comme début de relation non ? Paolo me manque encore parfois, et sa mort est un poids que je rajoute sur mes épaules. On trouva sa disparition étrange, mais personne ne sembla réellement s’inquiéter de lui, était il donc si seul ? Je l’avais enterré dans la plaine et, encore maintenant, je viens sur sa tombe au moins une fois par mois, peut être que j’espère son pardon, de là où il est.

J’eus mon diplôme avec facilité et je décidais de me lancer dans la vie active, bien déterminée a me faire pardonner ces vies que j’avais otées par mon…manque de discipline. Parce que j’ai beau faire, beau dire, je suis fofolle, un peu inconstante et peut être est ce une façon pour moi d’oublier a quel point j’ai mal intérieurement, mal de ce que je suis, mal de ce à quoi je suis condamnée…Justement, parlons de ma condamnation ! Savez vous la tronche que j’ai tiré quand je suis tombée par hasard hasardeux sur un vampire ? Non ? Ben imaginez une carpe shooté a la coke frelatée..ben voilà, je devais ressembler a ça le jour où j’ai croisé ce m’as-tu-vu de Ewa. Belle gueule, beau gosse, un cul a tomber mais un égo propre a faire de l’ombre a un bibendum ! Bref, je sais pas trop comment on en est venu a parler…ou alors si, c’est quand je lui ai collé mon verre de champagne sur sa belle chemise Armani lors d’un pas de danse habilement raté de salsa. Autant le dire, le monsieur n’a pas apprécié et m’a…voyons, comment était ce ? Ah oui ! Batard trisomique. Bon, là j’avoue, je l’ai regardé comme deux ronds de flanc avant de prendre une grosse inspiration et de lui balancer tout ce que je savais sur la trisomie..sans me douter que je me plantais tel la fléchette aveugle a coté de la cible. Je crois qu’il n’a pas aimé, mais le pire étant son sourire, enfin celui qu’il me balança. Imaginez, un sourire a faire virer Sainte Marie en mode Lilith et une voix a glacer les océans tandis qu’il me disait de regarder le dico a la section v comme vampire et H comme hybride, ajoutant avec un regard a écraser un moustique, que si je ne comprenais toujours pas, il se ferait un plaisir d’abréger mes souffrances nées de mon inculture navrante. Y a pas a dire, je suis proprement restée sur le cul. Et comme un bon petit toutou, je fis ce qu’il m’avait dit de faire avec une sympathie a geler un pinguin. Alors…Soif de sang : Ok. Canines pointue : Absentes. Jeunesse éternelle : je dirais Ok, a moins que Diadermine ai fait de supers progrès en 10 ans que je m’en tartinais la figure. Force et vitesse accrue : Ok..Immortalité : Bon, je vais pas tester, faut pas rêver. Bref, je devais me rendre a l’évidence, le petit moustique venait de se bouffer un mur en granit. J’étais une moitié de truc immortel et d’humain. Tout a coup, ma vie prenait un virage terrible et mon passé un sens très clair. Je dois dire que le choc faillit tout de même m’achever, je devais bien l’avouer. J’avais toujours été cartésienne, accrochée a la réalité et non aux trips vampires…Ben j’allais devoir revoir ma copie en fait. Bon, passé le traumatisme, je me fis embaucher a l’hopital principal de la ville et là..Je tombais sur un certain Léonard. Quarante ans, désabusé de la vie, cynique même et, allez savoir pourquoi, il me fit l’effet d’un gosse ayant besoin d’une maman. Non mais quand je dis que parfois, je ne tourne pas rond ! Mais je refusais de me poser des questions, tout au long de ma vie, je n’avais que rarement eut d’amis, je n’aimais pas forcément la solitude et lui, il me plaisait, son air bourru, cette douleur au fond des yeux, je ne sais pas. Je m’invitais dans sa vie comme une tornade, m’imposant sans fléchir, le forçant a me supporter et même a me sourire. J’étais là quand on emmena un jour une gamine qui avait tenter de rejoindre son créateur. J’étais là quand il est tombé amoureux d’elle et même si je sens que ce n’est pas facile pour elle, je sens qu’elle l’est aussi de lui. Et je crois qu’elle sait que je sais et…mmmh…Il va falloir que j’arrête de lui sourire d’un air entendu a tout bout de champ, elle va finir par me tuer…Mais je l’aime bien cette fille, Léo sourit un peu plus. Tiens parait que j’ai pas été invitée au mariage ? Je vais le tuer…Mince, je crois que j’ai oublié la date en fait.

Behind the screen

Ton p'tit nom (ou surnom ou pseudo) : Nymphi, tais toi ><
Comment t'as connu le forum ? J’accuse ! Norah…
Tu le trouves bien, dis ? Je sais pas trop, vous faites des frites ?
Et c'est quoi le code ? Yes/edit Vlad.
Avant qu'on se quitte (ou qu'on se trouve ! \o/) tu veux rajouter un petit mot ?Ben euuuh…Non merci madame :face :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 10:44

Nymphi???

Hahaha je m'étrangle...Et je vais pas être la seule à m'étouffer :d
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 10:56

Ouais, comme si personne ne connaissait son petit travers Razz
Ah tiens, fail sur le lien du vava -_-"

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Un fantôme

avatar

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 10/05/2008
Âge : Fantôme
Nationalié : Mort
Avec : Partout


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:12

Fail réglé xD Mais c'est quii, double compte ou je dois dire bienvenue ? ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:15

Bienvenue \o/

C'est mon premier compte, je suis encore vierge toussa toussa Embarassed

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:19

Vierge? toi? hahaha

J'en connais plusieurs qui se vont marrer de lire ça....Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:24

Chut ! >_<

Brise pas le mythe >_<
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:36

Je me chute, je me chute....
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Faulkner

avatar

Nombre de messages : 674
Date d'inscription : 21/08/2010
Avatar : Penn Badgley
Âge : Enfant de la lune, farouchement amoureux de Rebecca
Nationalié : Trader
Avec : Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:54

Noooon, j'y crois pas Oo
Norah a réussi à ta débaucher! Mais mdr!!!

_________________
Because of you
Mâle alpha - 387 ans - Compagnon de Rebecca - Père de Niel, 21 mois .
•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:58

Norah est juste trop forte....

Agenouille-toi devant le Mâitre!! Hahahahaha non mais elle est faible c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Faulkner

avatar

Nombre de messages : 674
Date d'inscription : 21/08/2010
Avatar : Penn Badgley
Âge : Enfant de la lune, farouchement amoureux de Rebecca
Nationalié : Trader
Avec : Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 12:59

Peuh, c'est juste parce que j'ai jamais essayé de la débaucher ici, sinon, j'y serais parvenue aussi d'abord! Mais je suis sympa moi, je ne la tente pas What a Face

_________________
Because of you
Mâle alpha - 387 ans - Compagnon de Rebecca - Père de Niel, 21 mois .
•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 13:00

Hannnnnn comment t'essayes de te faire passer pour une sainte je rêve!
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Faulkner

avatar

Nombre de messages : 674
Date d'inscription : 21/08/2010
Avatar : Penn Badgley
Âge : Enfant de la lune, farouchement amoureux de Rebecca
Nationalié : Trader
Avec : Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 13:01

Je SUIS une sainte! Je suis Nymphirmière, ça coule de source! D'ailleurs, elle m'a piquée mon métier, vilaine!

_________________
Because of you
Mâle alpha - 387 ans - Compagnon de Rebecca - Père de Niel, 21 mois .
•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 13:08

Toi? Une sainte? Genre.....

Ouais mais elle met rien sous sa blouse elle hahaha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 13:15

*mort de rire*

Je savais que t'allais craquer... Je savais que je l'aurais ma Giuliana ! Dès l'instant où t'as créé Inessa sur TIW, je savais que je t'aurais un jour ou l'autre !

*saute dans les bras de sa meilleure amie* Tu le diras pas aux autres, hein, pour le mariage ? (Bawai, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir --")

Je t'aiiime, merci merci merci !
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:30

Vous avez fini oui ! >_<

Exact, Gabriel a jamais essayé et nul doute qu'elle aurait réussit Razz

Léo, tu me dois le mariage maintenant, TU LE SAIS HEIN ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:48

Je me suis bien marrée en lisant ta fiche! Validée sans hésitation (et sans la pression de Norah!) mdr. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:48

Elle a...fait pression ? Oo

Mon dieu, elle est diabolique en fait ><

Merci madame \o/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:51

Mais non j'ai pas fait pression. C'est pas mon genre....

Bon ok ça me ressemble....Mais j'ai des circonstances atténuantes je suis vieille.
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:52

Je te signale que je suis ton ainée...What a Face

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:56

Vieille bique!!!
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:57

Meuh non ! Yé souis joune, sexy, sensouâââle étout étout....Diadermine est avec moi \o/

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mar 19 Oct - 23:58

Je m'en fous dans quelques jours je te rejoins dans le cercle trés fermé des vieilles Rplayeuses.

Tu me feras un youli gâteau?
Revenir en haut Aller en bas
Giuliana Massena

avatar

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 18/10/2010
Âge : Hybride folle raide dingue d'un trop joli pédiatre
Nationalié : Infirmière
Avec : Dans les gondoles a Venise


MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mer 20 Oct - 0:00

OWI ! *o*

Avec une seule bougie d'abord ! Et un jolie string en bonbon a manger \o/

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Giuliana Massena   Mer 20 Oct - 0:03

Je vais aller te violer sur le flood avant de me faire incendier :d
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giuliana Massena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuliana Massena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» giuliana ft damien ? you are ma only best friend, forever
» Waterloo, vidéo documentaire origine Planet
» Les maréchaux de l'empire Massena
» Les maréchaux de l'empire Lannes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fascination :: Fiches validées :: Hybrides-
Sauter vers: